« Vampire assoiffé de sang » – Un Kenyan admet avoir tué 10 enfants, suçant le sang de certains d’entre eux

Un Kényan de 20 ans décrit comme un « vampire assoiffé de sang » par la Direction des enquêtes criminelles du pays a été arrêté en lien avec les « meurtres de sang-froid » d’au moins dix enfants.

Selon le journal local The Star , l’accusé Masten Milimo Wanjala a avoué les meurtres, racontant à la police qu’il avait parfois sucé le sang des veines de certaines des victimes avant de les tuer. La police a ajouté qu’il avait commencé sa tuerie à l’âge de 16 ans et que ses cibles étaient des enfants âgés de 12 à 13 ans.

Les autorités ont également déclaré qu’elles soupçonnaient Wanjala d’avoir commis les meurtres à des fins rituelles, ajoutant que le tueur accusé les avait informées qu’il avait étourdi ses victimes en les forçant à boire ou à inhaler un produit chimique avant de les tuer.

Wanjala, qui a également déclaré aux autorités qu’il tenait une liste de ses meurtres, a déclaré qu’il avait noué des amitiés avec les enfants avant de les attirer dans des endroits obscurs pour commettre les crimes. Dans certains cas, Wanjala aurait contacté les familles de ses victimes pour obtenir une rançon après les avoir enlevées et tuées. Sa méthode de mise à mort était principalement par strangulation.

« L’homme ne s’excuse pas et a dit aux détectives qu’il prenait beaucoup de plaisir à tuer ses victimes », a déclaré un officier de police au média.

Après avoir assassiné les enfants, les autorités ont déclaré qu’il avait jeté leurs corps dans des fourrés ou dans des canalisations d’égout. L’un de ses meurtres – celui d’un garçon de 13 ans – a déclenché des protestations dans le village où il s’est produit. Et les habitants en colère ont fini par incendier la maison de quelqu’un accusé à tort du meurtre.

« Quand j’ai tué l’enfant au village, j’ai pris une concoction, c’est ce qui me pousse à tuer », se souvient Wanjala. Les autorités ont pu récupérer les corps de trois enfants Wanjala qui auraient été assassinés.

Wanjala a comparu jeudi devant un tribunal et un juge a ordonné qu’il soit détenu pendant 30 jours pendant que la police continue d’enquêter sur les meurtres et de localiser les corps des autres victimes.

(80)

« Vampire assoiffé de sang » – Un Kenyan admet avoir tué 10 enfants, suçant le sang de certains d’entre eux

| Justice, Société | 0 Comments
About The Author
-

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>