Une femme qui dit avoir donné naissance à 10 bébés admis en service psychiatrique

Gosiame Thamara Sithole, la femme sud-africaine qui prétend avoir donné naissance à 10 bébés, un record, a été admise dans un service de psychiatrie. L’homme de 37 ans a été emmené la semaine dernière dans le service de psychiatrie de l’hôpital Tembisa de Johannesburg pour une évaluation de sa santé mentale, selon Eyewitness News d’Afrique du Sud .

Elle a d’abord été emmenée dans un poste de police jeudi dernier avant que son cas ne soit transmis aux travailleurs sociaux qui l’ont ensuite admise dans le service psychiatrique de l’hôpital de Tembisa. « L’évaluation médicale a montré qu’il n’y avait pas eu de grossesse. Cela montre également qu’il n’y a pas de cicatrices physiques pour indiquer une césarienne récente », a déclaré une source à Eyewitness News.

Sithole n’avait pas été vue publiquement à la suite d’affirmations selon lesquelles elle aurait donné naissance à des décuplés en juin. Teboga Tsotetsi, son mari, a déclaré récemment qu’il ne l’avait pas encore vue, elle et ses 10 bébés.

Les bébés – sept garçons et trois filles – auraient été accueillis le 8 juin à minuit. Selon le South African Sunday Times, aucun des hôpitaux publics ou privés mentionnés dans les rapports précédents n’a vu les bébés.

La famille de Tsotetsi a publié une déclaration disant que « Il (Tebego) a fait plusieurs tentatives pour rendre visite à sa petite amie, mais elle n’a pas révélé où elle se trouvait et l’état de ses bébés.

« La famille a résolu et conclu qu’il n’y a pas de décuplets nés entre Tebogo Tsotetsi et Gosiame Sithole, jusqu’à preuve du contraire et souhaite s’excuser pour tout inconvénient et embarras », ajoute le communiqué.

La police a déclaré que Sithole avait été appréhendée à la suite d’un rapport selon lequel elle était une personne disparue, déposé par la famille de Tsotetsi.
L’avocat de Sithole, Refiloe Mokoena, a déclaré que sa cliente était actuellement « détenue contre son gré » à l’hôpital. « Elle a refusé qu’elle soit emmenée à l’hôpital de Tembisa pour une évaluation psychiatrique parce qu’elle sentait fortement qu’elle était saine d’esprit », a déclaré Mokoena au site sud-africain IOL.

« Elle m’a alors demandé de l’accompagner à l’hôpital de Tembisa. Et quand nous sommes arrivés à l’hôpital, ils l’ont emmenée directement au service 14, le service de psychiatrie. Ils m’ont dit que maintenant qu’elle était sous leur garde, ils n’autoriseraient pas les avocats et l’équipe de psychologues qu’elle avait demandé à être présents », a ajouté Mokoena.

Pendant ce temps, plusieurs membres de la famille de Sithole ont affirmé qu’elle avait effectivement donné naissance à 10 bébés, dépassant l’ancienne détentrice du record du monde Nadya Suleman, qui a eu huit enfants en 2009, et Halima Cissé, une Malienne qui a donné naissance à neuf enfants en mai.

(648)

Une femme qui dit avoir donné naissance à 10 bébés admis en service psychiatrique

| Santé, Société | 0 Comments
About The Author
-

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>