Mort d’Hissène Habré: Le ministre de la justice  du sénégal se justifie et fait des révélations

La mort de l’ex-président tchadien Hissène Habré a surpris plus d’un ce matin du 24 août 2021. Au Sénégal, les autorités essaient d’expliquer pourquoi Habré a contracté la maladie en prison, alors qu’il était prévu de le remettre en liberté provisoire.

Le ministre sénégalais de la Justice, Malick Sall, fait partie des premières personnalités sénégalaises à réagir à la suite du décès brutal de Hissène Habré. Le ministre a d’abord réconforté la famille dans son propos, avant d’expliquer pourquoi Habré n’a pu recouvrer la liberté un peu plus tôt, vu son état de santé précaire.

« Qu’Allah lui pardonne ses péchés et lui accorde le paradis. Qu’il donne à sa famille la force de surpasser ce deuil. On a pensé à le libérer après la troisième vague, mais c’est tout un processus. Quand il est tombé malade il a été interné dans une des cliniques privées les plus huppés de ce pays, et c’est là bas que la maladie s’est aggravée.« , a déclaré le ministre Malick Sall, d’entrée.

Le ministre ajoute que « La procédure enclenchée devait lui permettre de regagner sa demeure avec un bracelet électronique. Il ne devait pas retourner en prison, Dieu en a décidé autrement.« , avant d’indiquer que « Le président Macky Sall avait pris toutes les dispositions nécessaires pour le libérer avec le bracelet électronique ».

(126)

Mort d’Hissène Habré: Le ministre de la justice du sénégal se justifie et fait des révélations

| Politique | 0 Comments
About The Author
-

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>