Les Ougandais refusent d’utiliser les toilettes publiques car elles sont équipées de caméras de vidéosurveillance

Un problème est survenu dans la ville de Tororo, dans l’est de l’Ouganda, où des toilettes publiques financées par la Banque mondiale dans un parc de bus ont été équipées de caméras de surveillance. En conséquence, les habitants de la ville ont refusé d’utiliser l’installation en raison du manque d’intimité qu’ils ressentent d’être surveillés.

Mais la BBC rapporte que le greffier de Tororo, Paul Omoko, a décidé de faire taire les craintes, affirmant que les caméras ne sont qu’à l’extérieur, à l’entrée de l’établissement.

Poursuivant le point du greffier, le commissaire de district Nickson Owole estime que les opposants aux caméras de surveillance ont un « agenda caché ».

Les toilettes ont été construites dans le cadre du projet de développement des infrastructures de soutien municipal de la Banque mondiale en Ouganda.

En 2016, le Bureau ougandais des statistiques (UBOS) a publié un rapport indiquant qu’environ deux millions d’Ougandais n’ont pas accès aux toilettes . Cela représente 8 % de la population du pays.

(204)

Les Ougandais refusent d’utiliser les toilettes publiques car elles sont équipées de caméras de vidéosurveillance

| Société | 0 Comments
About The Author
-

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>