Les femmes devraient avoir plusieurs hommes pour être épanouies d’après une étude publiée dans The Royal Society Publishing

La polyandrie (polygamie féminine) désigne, chez l’humain, le système dans lequel une femme est mariée simultanément à plusieurs époux. Cette signification est la plus ancienne, attestée depuis 1765. Très mal perçue par la société, cette union inhabituelle est soumise à diverses critiques. 

Les femmes devraient avoir plusieurs maris

Alors que la polygamie est mal acceptée par la société, certaines personnes ressentent le besoin de multiplier les partenaires pour être plus heureuses. Pourtant, cette question fait couler beaucoup d’encre et fait naître de nombreux débats. Mais une étude publiée dans The Royal Society Publishing affirme qu’une femme mariée à plusieurs hommes présente un avantage considérable pour l’humanité.

Selon les auteurs de cette étude intitulée “révéler le succès de l’acc0uplement et tester les principes de Bateman dans la population humaine”, la polyandrie serait meilleure pour les enfants. En effet, la théorie met en avant le fait que les hommes produisent des millions de spermat0zoïdes alors que les femmes ne sécrètent qu’une quantité minime d’ovocytes.

Ainsi, pour être sûres de copuler plus fréquemment et d’avoir une progéniture accomplie, elles auraient intérêt à avoir plusieurs conjoints. En sus, les femmes qui ont plusieurs maris peuvent bénéficier d’un soutien permanent, notamment lors de l’éducation des enfants et de l’accomplissement des tâches du quotidien.

Bien que la théorie défendant la polygamie repose essentiellement sur le règne animal, les chercheurs ont appliqué des recherches sur l’Homme. Ainsi, l’expérience a été menée en Afrique de l’Ouest et les chercheurs ont pu analyser 20 000 chasseurs-cueilleurs appartenant au peuple Pimbwe pendant 20 ans.

De nombreux habitants avaient tendance à succomber à la polygamie, notamment durant la famine. L’étude a permis de démontrer que les femmes pouvaient prendre soin de leurs enfants pendant la pénurie, alors que les hommes avaient du mal à les préserver.

Source:TheRoyal Society Publishing

(189)

Les femmes devraient avoir plusieurs hommes pour être épanouies d’après une étude publiée dans The Royal Society Publishing

| Female, Société | 0 Comments
About The Author
-

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>