MALI: La junte au pouvoir parle d’une ingérence et rejète l’hypothèse d’un coup d’Etat

La junte au pouvoir par le biais de son porte parole le colonel major Ismael Wague estime que c’est une ingérence (…) En principe les chefs d’etat de la cédéao ne devrait pas mettre en place de sanctions parceque la vacance du pouvoir était constatée après la démission du président IBK, donc ils ne sont pas dans l’architecture d’un coup d’Etat .

59 Views
Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *