Génocide au Rwanda: Kigali délivre un mandat d’arrêt international contre Aloys Ntiwiragabo

Le Rwanda a émis un mandat d’arrêt international contre Aloys Ntiwiragabo le mardi 25 août. Depuis que le journal Mediapart a été dénoncé à la fin du mois de juillet, les juges français enquêtent sur l’ancien directeur du renseignement dans le génocide de 1994.

Les enquêteurs du journal en ligne ont trouvé le soldat dans la banlieue d’Orléans, à environ 100 kilomètres au sud de la France. Selon sMediapart, l’homme y habite “au moins 14 ans”. Selon l’avocat interrogé par RFI, Aloys Ntiwiragabo ne s’est pas caché. Mais certains rescapés du génocide craignent qu’il disparaisse à nouveau dans la nature. La demande de Kigali peut aider à accélérer le processus.

Les enquêteurs du journal en ligne ont constaté qu’avec ce mandat d’arrêt international, les juges du Rwanda pourraient ne pas s’attendre à une extradition. Jusqu’à présent, la France a refusé d’envoyer le génocidaire présumé dans la région de mille colline pour y être jugé. En revanche, on peut supposer que Kigali aimerait voir Alois Ntivragbo arrêté rapidement.

– Les plus recherchés depuis 2004

Le procureur général du Rwanda a déclaré qu’il travaillait avec ses collègues français. Cependant, avec ce mandat d’arrêt, Aimable Havugiyaremye a également fait pression sur eux. Surtout selon Mediapart, Interpol a également été arrêté.

Le procureur général du Rwanda a admis le “soulagement” à Mediapart lorsqu’il a appris que l’ancien chef des renseignements était toujours en vie. Selon lui, son département de service a travaillé dur pour rédiger un acte d’accusation à l’appui de leur mandat d’arrêt. Dans les documents judiciaires internationaux, Aloys Ntiwiragabo (Aloys Ntiwiragabo) est considéré comme l’un des penseurs génocidaires tutsis.

Il aurait dressé une liste de personnes à tuer, y compris des opposants hutus. Depuis 2004, le Tribunal spécial pour le Rwanda ne l’a pas recherché. Ce n’est pas par manque d’indices, mais par manque de temps et de ressources.

AFRICA-PLUS

85 Views
Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *