En Espagne, la Galice interdit de fumer dans les rues trop fréquentées

À partir de ce samedi, dans la région espagnole de Galice, les fumeurs devront s’abstenir de fumer sur la voie publique, aux terrasses des cafés et des restaurants, si la distance de sécurité entre les personnes n’est pas respectée. Cette mesure vise à limiter la contagion du coronavirus.

Avec notre correspondant à Madrid,  François Musseau

Dans un pays où l’on fume encore beaucoup, la mesure qui touche la Galice, région du nord-ouest du pays, va sûrement être durement ressentie. Interdiction en effet dès ce week-end d’y griller une cigarette dès qu’on se retrouve à l’air libre, dans la rue, sur les places ou sur les terrasses des cafés ou des restaurants. À la condition toutefois que le fumeur se trouve à moins de deux mètres d’autres personnes, autrement dit susceptible de lui transmettre le coronavirus.

Les autorités de Galice disent se baser sur des données scientifiques et aussi sur l’évidence selon laquelle, lorsqu’on fume, on enlève son masque, obligatoire sur tout le territoire. La Société espagnole d’épidémiologie a en effet recommandé fin juillet l’interdiction de fumer en extérieur car « les fumeurs qui sont infectés et asymptomatiques peuvent émettre des gouttelettes contenant le virus et faire courir des risques au reste de la population ».

La mesure a été immédiatement très bien reçu par une demi-douzaine d’autres régions, Castille-La Manche, Castille-Leon, l’Andalousie, les Asturies, notamment. Autant de régions qui envisagent de la mettre en place d’ici peu. C’est aussi le cas de la région de Madrid qui a déjà recommandé de ne plus fumer en terrasse des cafétérias ou des restaurants et qui a demandé au gouvernement central d’imposer cette mesure restrictive à l’échelle de toute l’Espagne.

Une Espagne toujours en proie au coronavirus

NewsletterRecevez toute l’actualité internationale directement dans votre boite mail

Cette décision s’ajoute à la multiplication d’autres mesures prises par les régions face au rebond du Covid-19 en Espagne, le plus fort d’Europe occidentale, avec près de 330 000 cas depuis le début de l’épidémie.

Plusieurs régions ont déjà instauré des confinement partiel et ont restreint les activités nocturnes et les réunions à moins de dix personnes. Le masque est obligatoire dans toute l’Espagne, à l’exception des îles Canaries.

source: RFI

54 Views
Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *