Congo (RDC): la police a démoli la forteresse de l’UDPS accusée de fraude à la frontière avec la Zambie

Depuis mercredi, la police a procédé à la démolition de toutes les maisons construites dans la zone neutre de Kasumbalesa à la frontière avec la Zambie. La police a ciblé la communauté nommée Bilanga, qui a toujours été la base de l’UDPS. Il y a quelques jours, diverses voix ont condamné la contrebande et la fraude prétendument favorisées par les militants UDPS de Kasumbalesa. Le gouvernement congolais s’est engagé mardi lors d’une réunion à rétablir l’ordre sur l’une des frontières les plus importantes du pays.

La ville de Kasumbalesa limitrophe de la Zambie, appelée «Base Bilanga», est un fief du parti au pouvoir UDPS. Le parti est accusé de diriger la plus haute fonction et de remplacer les services douaniers. Plusieurs sources ont déclaré que les militants du parti présidentiel imposaient des taxes sur les marchandises introduites clandestinement en République démocratique du Congo, ce qui a entraîné d’énormes pertes fiscales pour le pays.

Mardi matin, les services militaires et de police ont commencé les opérations de démolition. Ils ont d’abord détruit le bureau local de l’UDPS. Mercredi, des hommes en uniforme se sont concentrés sur la destruction de maisons et d’entreprises dans des zones neutres. Le drapeau de la République démocratique du Congo peut être utilisé à la place du drapeau du parti. La police a déclaré qu’elle envisageait d’y installer un poste de police pour assurer la sécurité.

AFRICA-PLUS

57 Views
Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une pensée sur “Congo (RDC): la police a démoli la forteresse de l’UDPS accusée de fraude à la frontière avec la Zambie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *