LE PDG ET MOI

COMMENTAIRE

Regarder  le PDG et moi  est tout un voyage et non pas parce que le scénario est incroyable, mais parce que tout cela est assez humoristique. 

Dans  Le PDG et moi,  une jeune femme prometteuse, Nonye ( Bolaji Ogunmola ), continue de souffrir d’être calomniée et surchargée par son patron autoritaire ( Frederick Leonard ). Elle rencontre un jeune et gentil garçon, Ekene ( Uzor Arukwe ), un jour au buka (restaurant de rue) et ils se sont bien entendus. Ils développent une amitié qui met son patron mal à l’aise – peut-être parce qu’il a des sentiments pour elle mais qu’il est trop enfant pour utiliser ses mots – alors il se propose d’être encore plus cruel envers Nonye et maintenant aussi Ekene.

Ce film est tout à fait la définition d’un time-pass. C’est un film qui est mignon à jouer en arrière-plan, qui ne nécessite pas toute votre concentration et qui se termine comme vous l’attendiez tout en répondant pleinement à tous vos  désirs Mills and Boons à la fin.

C’est complètement idiot et assez sous-développé. Notre personnage principal, Nonye, ​​manque à la fois d’authenticité et de sens. Son patron crie après son amie en sa présence alors elle commence à l’éviter et à être impolie avec lui. Cette amie lui suggère de postuler à un autre emploi et son patron l’attrape lors de l’entrevue, alors elle répond en ignorant les appels téléphoniques de cette amie. Sans oublier que chaque fois qu’elle a la chance de parler, son ton de repos est dix octaves au-dessus de celui de tout le monde, laissant ainsi le public coincé en se demandant pourquoi les cris qui se produisent dans la scène sont nécessaires.

En général, Uzor Arukwe est une recette pour passer un bon moment, mais dans cette situation, même son personnage attachant mélangé à l’appel de Frederick Leonard n’a pas pu empêcher ce bateau de s’écraser et de brûler. Ne vous méprenez pas, ce n’est pas le pire film du monde. C’est juste qu’après l’avoir regardé, vous l’oublierez probablement en moins de temps qu’il n’a joué.

Frederick Leonard, Bolaji Ogunmola, Uzor Arukwe, Love Olu, Taiwo Familoni, Grace Benjamin, Ahmed Afolabi,

SYNOPSIS

Tout l’enfer se déchaîne lorsque Nonye convoque le courage de s’éloigner de son patron narcissique.

LONGUEUR

1 heure 18 minutes

RÉALISATEUR

Sobe Charles Umeh

PRODUCTEUR

Chris Eneaji

SCÉNARIO

Saninye AlasiaAN

107 Views
Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *