UNE COLONIE

COMMENTAIRES

L’école peut être un environnement hostile – surtout pour ceux qui ne s’y adaptent pas. Une colonie est centrée autour de Mylia (Émilie Bierre), dont l’entrée au lycée marque la fin de l’enfance et le début de la vie d’adolescent. Elle occupe la position d’une étrangère dans la petite ville rurale où elle vit et a hâte de faire bonne impression avec un tout nouveau groupe de camarades de classe dans la plus grande ville la plus proche.

Dans cette transition, Mylia tente de laisser derrière elle sa petite sœur collante Camille (Irlande Côté), en choisissant à la place la compagnie de la populaire Jacinthe (Cassandra Gosselin Pelletier). Cette voie d’exploration de nouvelles et différentes options pour elle-même, cependant, se révèle rapidement être une erreur: Jacinthe et ses amis poussent Mylia dans des situations indésirables, la laissant de plus en plus débordée. Jimmy (Jacob Whiteduck-Lavoie), un garçon d’une réserve abénakise voisine, devient un sursis bienvenu de ce drame de lycée. Grâce à lui, Mylia acquiert une conscience croissante de l’histoire de son pays avec les peuples autochtones, ainsi que des attitudes racistes persistantes de ses camarades de classe blancs.

Il n’y a que peu d’adultes montrés dans le film, bien que la tension entre les parents de Mylia soit toujours présente comme un courant sous-jacent. La caméra reste avec les trois enfants, plongeant dans leur univers: le paysage de la fin de l’été est souvent magnifiquement trempé d’or, la campagne peinte comme une idylle dans laquelle ils peuvent se déchaîner. Cela contraste fortement avec les scènes qui reflètent l’inconfort de Mylia.

La scénariste-réalisatrice Geneviève Dulude-De Celles puise dans son histoire personnelle, créant un portrait intime et bien ficelé d’une jeune fille de 12 ans alors qu’elle aborde les questions de l’altérité. Utilisant intelligemment le point de vue des enfants, A Colony fonctionne également comme une mise en accusation claire des modes de pensée désuets qui prévalent encore dans les régions rurales du Québec.

ÉVALUATION: 4/5


INFORMATIONS

ACTEURS: Émilie Bierre , Jacob Whiteduck-Lavoie, Irlande Côté , Cassandra Gosselin Pelletier 

RÉGISSEUR: Geneviève Dulude-De Celles

ÉCRIVAIN: Geneviève Dulude-De Celles

SYNOPSIS: Alors que Mylia, 12 ans, lutte pour sa transition vers le lycée et la vie d’adolescente, elle se lie d’amitié avec un garçon d’une réserve abénaquise locale.

BANDE-ANNONCE À VENIR

41 Views
Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *